Ambassade du Portugal au Luxembourg

Ministère des Affaires Etrangères

"Para Sempre" de Miguel Branco au Centre Culturel Portugais - Camões

Du 7 novembre 2017 au 22 janvier 2018, au Centre Culturel Portugais - Camões, 4, Place Joseph Thorn, L - 2637 Luxembourg, sera exhibée l'exposition de Miguel Branco,  “PARA SEMPRE”.

À cette occasion sera présenté, entre autres oeuvres, un ensemble de sculptures de l’artiste portugais Miguel Branco, appartenant à la collection du MUDAM Luxembourg.

luxemburgo unido por portugal pt page 001

Le vernissage a eu lieu le lundi, 6 novembre à 18h30, dans le cadre du Luxembourg Art Week, 2017.

Photos de l'événement:

©Gerry Huberty:

miguel branco para sempre gerry huberty4

miguel branco para sempre gerry huberty

miguel branco para sempre gerry huberty8

Para Sempre

(For Ever)

“Para Sempre” est le titre de l’exposition individuelle de Miguel Branco au Centre Culturel Portugais - Camões au luxembourg. Régulièrement exposé depuis 1988, Miguel Branco a construit un univers très personnel se déployant à travers différents mediums qu’il maitrise parfaitement comme la peinture, le dessin, la sculpture, ou encore l’image digitale. Son oeuvre est axé sur la métamorphose et l’étrangeté tout autant que sur l’image et les mécanismes qu’elle provoque.

La notion d’échelle tout autant que le choix de l’animal, l’un de ses sujets de prédilection, distingue son oeuvre qui inspire souvent d’images existantes puisées dans l’Histoire de l’Art ou dans d’autres univers tels que celui des medias (photographies de journaux par exemple), du cinéma de science fiction, de l’imagerie bande-dessinée ou encore d’images circulant sur internet. Cette utilisation de différentes sources et strates historiques est au coeur du processus de création de l’artiste, comme l’explique le critique d’art portugais Bernardo Pinto de Almeida:

“Comme s’il utilisait un scalpel, Branco dissèque et découpe différentes représentations de l’histoire de l’art qu’il déconstruit et réassemble en nouvelles images hybrides et énigmatiques. Ces images sont méticuleusement (re)construites et (re)créés  à travers des reconfigurations successives d’éléments provenant de différentes sources, souvent virtuelles. L’artiste exploite amplement et librement les innombrables outils de création offerts par les nouvelles technologies – collages, agrandissements, réductions, découpes, gommages, ajouts...

Ces formes qu’il remanie, réécrit, réinvente manuellement à l’infini donnent naissance à de nouvelles images obtenues grâce à de multiplex transformations virtuelles leur ôtant toute notion d’origine et toute trace de l’existence d’une première image.

(Extrait du texte de Bernardo Pinto de Almeida figurant dans le catalogue de l’exposition personnelle de Miguel Branco “The Silence of Animals”, Schloss Ambras, Innsbruck, Kunsthistorisches Museum, Autriche, 2015)

Partager:
FacebookTwitterGoogle +E-mail